La Jåponaise Moustachue© - Guerrilla Stoemp - The Thin Black Duke - The George Låzenby Firelight Ensemble - The BaleaRic Hunter - (Le)Dåndy - Jules Barbey d'Aurevilly avec une Afro - André Bellegårde et son Orchestre Digital - I am a Cåssette...Dandytronic...Heddofone...Né à uccle mort en bas résilles...Matelot à sec...Inconnu du Nord au midi...Candidat déchu du concours Princesse Claquettes....La vie est un film natur(al)iste hollandais...Adepte des titres a rallonges...Toi aussi tu aimes les bûches?


Copyright

I don't really do reviews, If it's on here, It means I love it. Dead simple.
Some of the pictures here are mine, hit me up if you're interested in my work. guerrilla.stoemp@gmail.com

jeudi 26 juillet 2007

That Boy Wonder Dandy vous explique: L’art subtil de la pétanque.

Bruxelles, 19 juillet 2007. Je suis parti en ville rejoindre un de mes meilleurs ami à la terrasse d'un petit café inaltéré par la hypitude du quartier, le laboureur, situé au bout de la rue de Flandre ( tout près de la rue Dansaert) C'était l'annif de l'ami en question mais j'avais complètement zappé ça! (Shame on me) Enfin soit, là nous avons eu droit à une prestation aussi exceptionnelle que rare de Marie-thérèse Verlinden,tenancière du laboureur, 74 ans, 37 kriekses par jour, un humour potache zizi pouet pouet et une vitalité rare pour une personne de son age. Elle nous aura appris à prendre "la température des filles", oui oui rien que ça ! Je vous laisse chercher de quoi il s'agit. Vers 22h, et après avoir gueulé un joyeux anniversaire tonitruant parce qu'une voisine de table éméchée nous trouvait trop neurasthénique, nous nous décidâmes enfin à partir. (C'est beau ça nous nous décidâmes...je m'épate là) En route vers les pistes de pétanques.

Quel noble sport que la pétanque. Il allie toutes les qualités morales si chères à Pierre de Coubertin, tout en améliorant considérablement les capacités physiques du bouliniéro. De plus, il fait ressortir le meilleur de vous, ceci étant bien sur en relation avec la philosophie du dit Coubertin et du "Prinzipien, Kritik und Deutsche Bearbeitung der Südfranzösischen Kugelspiel", oeuvre phare de Klaus Kindermans, philosophe - forain ainsi qu'excellent bouliniéro. Originaire de Tübingen, il mourut en 1979 écrasé par l'homme phacochère qu'il avait engagé pour sa nouvelle attraction: Urin Gestank in die Savanne.

Tel des gladiateurs, les bouliniéros foulent le sol graveleux de la piste. L’anxiété et l'excitation sont palpables, les sourcils se froncent, les orteils transpirent, les équipes se forment et le capitaine agite nerveusement le cochonnet dans sa paume moite. Ce dernier est enfin lancé, la lutte fratricide débute...le premier boulinéro lance la boule le plus proche possible du cochonnet. Pendant ce temps la partie adverse observe et élabore une stratégie.

Chaque bouliniéro à son rôle à jouer. Un placeur, un dégommeur...Pour ma part, en plus d'être un joueur moyen dans tous les secteurs du jeu, je m'occupe du travail de sape. Tel un boxeur thaï infligeant (qui a dit affligeant?) des low kicks a son adversaire. Je lance inlassablement des phrases assassines pour miner la partie adverse. Voila Nastasja Kinski qui se prépare à lancer la boule à moignon levé (en parlant de Jean-Marc) ou encore Jean-Marc prêt à faire une nouvelle rigole, le moment est grave, toute la pression se trouve sur les frêles épaules de pierre, qui, non content d'avoir fait sous lui, vient de perdre un oeil en chemin.

Enfin bref des petites phrases gentilles pour chambrer un peu les perdants. Phrases qui bien que quelque peu énervantes n'entachent en rien la bonne entente de la clique et le bon déroulement de la soirée. (En principe du moins. la frontière entre le traité de non prolifération et le feu amical est parfois vague) Les parties se terminent donc généralement sous les éclats de rire et on trinque à la santé des perdants (dont la gène et la soif de vengeance sont à peine perceptibles.)

Bon voila c'est tout pour aujourd'hui, j'ai des bûches à couper.

Aucun commentaire: