La Jåponaise Moustachue© - Guerrilla Stoemp - The Thin Black Duke - The George Låzenby Firelight Ensemble - The BaleaRic Hunter - (Le)Dåndy - Jules Barbey d'Aurevilly avec une Afro - André Bellegårde et son Orchestre Digital - I am a Cåssette...Dandytronic...Heddofone...Né à uccle mort en bas résilles...Matelot à sec...Inconnu du Nord au midi...Candidat déchu du concours Princesse Claquettes....La vie est un film natur(al)iste hollandais...Adepte des titres a rallonges...Toi aussi tu aimes les bûches?


Copyright

I don't really do reviews, If it's on here, It means I love it. Dead simple.
Some of the pictures here are mine, hit me up if you're interested in my work. guerrilla.stoemp@gmail.com

mercredi 30 janvier 2008

Rights for gays...ooooh yeah!

Le titre n’a rien à voir avec le contenu de ce post. C’est un morceau du nouvel album de john maus (Love is real). Album que je ne peux que vous conseiller….Mais là n’est pas mon propos ce soir.

Ce billet est dédié à tous les résistants et toutes les résistantes capillaires au travers des ages. C’est un hommage à la coupe afro, geste politique autant qu’esthétique. Réhabilitation du cheveu africain, injustement opprimés par les ajouts synthétiques aux principes actifs polluants. Tant qu’à faire je m’insurge aussi contre ce complexe d’infériorité qu’ont beaucoup d’africains (et d’autres peuples à la peau mate) quant à leur couleur de peau ! Merde quoi, avoir la peau claire ne vaut pas de se chopper un cancer ou de devenir une femme plus barbue que la japonaise moustachue (moi donc, juste au cas ou). Qu’on se le dise!

Photobucket



Photobucket


J’ai une pensée pour l’illustre mouvement civique afro-américain, Patrice Lumumba, Mumia Abu Jamal, Léopold Sedar Senghor, Dr. Cornell West, Saul Williams, tous les intellectuels du mouvement négro [Afro-Américain] et tous ceux et toutes celles qui s’efforcent à responsabiliser la communauté et à nous sortir de cette impasse imposé par les dictats de la beauté.

Signé : Pascal Audiotronic.



P.S: Zob raviole est toujours aux avants postes sur les barricades….Il y danse nu avec Yvette Horner.



Betty Davis: Nasty Gal


Aucun commentaire: